Vos fournisseurs sont-ils prêts pour l’e-commerce ?

| | aucun commentaire | Catégorie Logistique e-commerce

Un client e-commerçant me faisait part il y a quelques semaines de la galère que représente la gestion de son catalogue produits, à cause de… ses fournisseurs !

Le sujet du sourcing dans l’e-commerce est particulièrement importante et intervient très tôt dans la phase de préparation, principalement sous 2 angles :

  • L’angle financier, bien sûr, pour répondre à question cruciale de la rentabilité du business. Quel niveau de marge vais-je pouvoir dégager avec la vente de ces produits ? Quels niveaux de remise vais-je pouvoir obtenir sur les volumes d’achat ? Etc.
  • L’angle logistique, avec la question des délais de réapprovisionnent pour les e-commerçants qui travaillent avec des petits stocks, ou en flux tendu. Ce point est encore plus important pour les entreprises qui font du drop-shipping.

Sur ces 2 points, tous les fournisseurs savent généralement convaincre, rassurer, et s’adapter le cas échéant, car c’est du commerce standard. C’est la base de leur activité, et cela n’a rien à voir avec la vente à distance.

Mais il y a un point qui est souvent (très) mal géré et qui complexifie grandement le travail du e-commerçant au quotidien : la gestion des informations pour alimenter son catalogue produits, comme :

  • Les descriptifS produits (Haaaa l’imagination débordante des industriels pour décrire leurs produits !)
  • Les visuels (Hoooo les magnifiques photos en basse définition fournies par le fabricant !)
  • Les codes de classification (Mmmmm, les superbes nomenclatures complètement hétérogènes… )
Besoin d'idées pour augmenter votre chiffres d'affaires e-commerce ?

Expliquez votre situation à l'un de nos consultants pour savoir ce que nous pouvons vous proposer. 

Contactez-nous par email ou au téléphone.

Gratuit et sans engagement.

Imaginez le travail que cela peut générer sur un catalogue d’à peine 1 000 produits !

1 000 fiches produits à ré-écrire (en évitant le duplicate content, bien sûr…) + 1 000 photos à refaire, multiplié par le nombre d’angles de vues souhaités + vérifier 1 000 codes produits…

Et ça peut encore se compliquer car il aura forcément des fournisseurs qui proposeront des supports différents, et un niveau d’information plus ou moins complet par rapport à votre besoin. Tous n’ont pas une BDD produit exportable. Vous aurez le choix entre des fichiers Words et des fichiers Excel mis à jour à la main. Certain en sont encore au stade du catalogue papier (mais où est le PDF ?) !

J’ai aussi entendu du « lourd » :

  • Le CD-rom avec les photos produits en vrac, et les noms des fichiers qui ne correspondent pas à la nomenclature ;
  • La récupération des visuels produits directement sur le site (en Flash… impossible d’utilise la fonction « Enregistrer sous »)
  • Les photos produits dans le document Excel (Ha… je vois… ça va être pratique pour les exporter en haute def …)

Bref, vous aurez compris que la constitution d’un catalogue produit de qualité peut devenir une véritable unique à gaz en fonction des fournisseurs auxquels on s’adresse. Il y a encore un problème de maturité chez eux par rapport aux besoin des e-commerçants, alors pensez-y pour éviter de perdre beaucoup de temps dans la gestion du catalogue produit.

Vous aimez ? Partagez !
Ludovic Passamonti
Auteur

Ludovic est consultant e-commerce depuis 15 ans et co-fondateur de Skeelbox, cabinet de conseil spécialisé dans l’e-commerce et les stratégies webmarketing. Nous accompagnons les marques, PME et retailers à toutes les étapes de leur projet e-commerce.

Avec plus de 550 missions de conseils e-commerce en 8 ans sur l’ensemble de la chaîne e-commerce, Skeelbox est votre partenaire conseil pour lancer votre activité e-commerce et réussir votre transformation digitale : définition de votre Stratégie, AMOA en création et refonte de site, pilotage webmarketing, Webanalytics.

Plus d'articles de cet auteur
Restez en contact :
Laisser une réponse