Optimisation du tunnel de commande : 3 idées à tester

| | 6 commentaires | Catégorie Ergonomie

tunnel-conversion-ecommerceDans la lignée de l’article sur l’optimisation du tunnel de commande du DisneyStore, voici 3 nouvelles idées à étudier pour améliorer les performances de son site aux 2 étapes cruciales que sont le récapitulatif du panier et la page de paiement.

  • Un moyen de paiement auquel personne ne pense, alors qu’il est simple à mettre en oeuvre (surtout pour ceux qui ont déjà une boutique physique).
  • Une technique pour augmenter le panier moyen.
  • Une information à l’étape du panier pour inciter à la commande.

 

Proposer le paiement par carte bancaire au téléphone.

Le site Plantes-et-jardins s’adresse à une clientèle de particuliers, mais aussi aux entreprises. Nous pourrions penser qu’un visiteur qui arrive à l’étape de paiement ira forcément au bout de sa commande. En théorie oui. Mais vous constaterez dans Google Analytics que ce n’est pas le cas. Un site n’a en moyenne que 90% de conversion à cette étape, si près du but… Nous avons donc 10% de conversion à récupérer, et le choix des moyens de paiement est un élément à étudier de près.

Nous retrouvons le trio incontournable : le paiement par Carte Bancaire, Paypal et par chèque. Nous pouvons aussi avoir le paiement par CB 2 ou 3X sans frais, des solutions comme 1euro.com, Kwixo ou le virement bancaire. Que manque t-il ?

Le site ci-dessous propose le paiement par carte bancaire au téléphone et par fax. Oui, en 2013, le fax est encore beaucoup utilisé par les entreprises.

Paiement-Plantes-et-Jardins

Vos concurrents convertissent plus que vous ! Contactez nous pour booster votre conversion

Chiffrer et annoncer l’économie réalisée en achetant sur son site.

PascalCoste.com vends des produits / soins pour les cheveux. Bien que n’ayant pas un positionnement discount, le site arrive à transmettre immédiatement l’idée qu’on y fait des bonnes affaires, en comparant systématiquement le prix affiché de ses produits au prix public constaté.

 

Pascal-coste-meilleur-prix

Le point d’orgue de cette stratégie de comparaison des prix arrive au niveau du récapitulatif de la page panier.

Panier-PascalCoste1

 

Le site valorise l’économie totale réalisée en achetant sur son site plutôt que chez un concurrent. Même si l’authenticité / objectivité de cette information est difficile à vérifier, elle est placée stratégiquement, et l’argument (32 € d’économie tout de même) ne laisse pas insensible.

 

Valoriser la livraison offerte, même quand le seuil du franco de port est atteint.

Panier-PascalCoste2

La livraison offerte est particulièrement bien mise en avant, mais surtout, le bouton “Continuer mes achats” est intelligemment placé à cet endroit. En effet, l’e-commerçant pense toujours mettre en avant cette information quand le seuil du franco de port n’est pas atteint, mais il est tout aussi tentant d’ajouter des produits à son panier quand les frais de transport sont offerts.

Et vous quelle sont vos idées pour améliorer votre tunnel de commande ?

Vous aimez ? Partagez !
Ludovic Passamonti - Directeur Associé
Auteur

Diplômé de l’ESG et travaille dans le web depuis 14 ans. Il a défini et mis en oeuvre des stratégies internet et e-commerce pour des grandes marques comme des PME, en agence web, puis en tant que consultant e-commerce freelance.
Co-fondateur de Skeelbox. Il intervient régulièrement dans des conférences, et séminaires.

Plus d'articles de cet auteur
Restez en contact :
  1. Morgan FABRE dit :

    Bonjour,

    L’information de l’économie réalisée sur un tarif moyen constatée n’est-elle pas soumise à des vérifications ? Ca me semble facile comme technique sachant que l’on peut dire ce que l’on veut…

  2. Benoit Gaillat dit :

    Sur certains sites ils impriment les fiches produits des concurrents à ce tarif pour le prouver si la DGCCRF se pointe 😉
    Sinon oui il faut pouvoir prouver le tarif moyen constaté , d’une manière ou d’une autre.

  3. Bonjour,

    le paiement par carte bancaire au téléphone présente t’il une quelconque sécurité ?

    cdlt

    fred

  4. Didier Wolfs dit :

    L’article date un peu mais il est toujours d’actualité.

    J’ajouterais aussi l’affichage “il ne vous reste plus que xx euros pour bénéficier des fdp offerts” en fonction du montant du panier (ne pas afficher il ne vous reste plus que 99 euros alors que le client à un panier de 10 euros).

    Nous avons une bonne partie de nos clients qui paient par CB par téléphone. Soit parce qu’ils ont peur de mettre leurs numéro de carte sur une page ultra sécurisée et se sentent plus en sécurité de le communiquer par téléphone. Mais on ne peut leur reprocher de croire en la nième émission de tv qui leur dit de faire attention; que ce n’est pas sécurisé et qu’il faut choisir un site de confiance, en montrant La Redoute ou Cdiscount.

    Bref, quelque soit sa raison, le client est un client et on se doit de le satisfaire. De plus, les clients qui paient par CB au téléphone sont très fidèles car ils sont confiants dès que la 1ere transaction s’est bien déroulée.

    Côté sécurité pour le commerçant, il n’y en a aucune (à moins que des solutions existent ?). Nous vendons des produits pour oiseaux, donc nous ne sommes pas à l’abri mais c’est moins tendance à revendre que l’informatique ou les produits de luxe. Pour les gros montants (une cage par exemple), il nous arrive de demander au client de nous envoyer une photocopie de la carte de crédit ainsi que sa pièce d’identité et justificatif de domicile et nous livrons à cette adresse. Mais c’est rare que nous le fassions et en 5 ans et demi de business, nous n’avons jamais eu un impayé. Et si nous devions en avoir un ou deux, cela serait LARGEMENT rentabilisé par toutes les ventes que nous n’aurions pas faites si nous n’avions pas proposé cette option.

    Par contre, nous ne l’avons pas encore mis en avant et nous avions prévu de l’afficher sous le numéro de tel dans le header mais nous allons également l’ajouter en moyen de paiement dans le tunnel.

    Et en écrivant ce commentaire, je suis même occupé à penser que vu que nous mettons en place le click to chat et click to call iAdvize et que nous allons tester ce service en tardif jusqu’à 22h, nous prendrons à tour de rôle notre lecteur CB gprs pour le proposer “à toute heure”.

    Quant à afficher l’économie réalisée par les clients, avec des outils comme Pricejet ou Pricing Assistant, il doit être facile de calculer automatiquement la moyenne des prix constatés et le faire remonter vers la fiche produit.

  5. Didier Wolfs dit :

    Je précise que nous prenons la CB par tel pour 2 catégories de ventes :
    1) La commande annulée suite à un problème d’identification 3DS car le client n’a pas enregistré son tel auprès de la banque. Nous relançons systématiquement les clients par email et par tel pour les grosses commandes.
    2) Les clients pour qui nous prenons également la commande par téléphone et cela représente 70% des paiements CB Tel

  6. Redback Optimisation dit :

    Article intéressant, merci pour ces astuces.

Laisser une réponse