Le bêtisier e-commerce est de retour !

| | 10 commentaires

Le premier bêtisier e-commerce que j’avais publié sur mon blog e-commerce personnel avait rencontré un franc succès, mais je n’ai pu le maintenir faute de temps. L’équipe de Skeelbox a décidé de le relancer car il était vraiment dommage de ne pas partager certaines trouvailles faites au cours de nos missions.

 

Quand le flacon de shampoing peut servir de sextoy.

La gestion d’un catalogue de 9000 références n’est pas un exercice simple. On peut facilement ranger des produits au mauvais rayon, et proposer malgré soi un usage non prévu par le fabricant. C’est ce qu’a imaginé le site de parapharmacie Jevaismieuxmerci.com dans sa rubrique Shampoing. Le miel et le propolis seraient bon pour l’orgasme ?
Un petit bug désormais corrigé.

sextoy-sante-jevais mieuxmerci

Vous êtes une femme ? Mettez vos chaussures à poil…

Toujours dans la gestion de son catalogue, il faut bien faire attention aux intitulés des catégories et sous-catégories. Car cela peut parfois créer des jeux de mots inattendus. Le site ShoeStyle.fr créé par La Redoute, est désormais fermé.

femmes-a-poil-shoe-style

 

Plutôt annuler que de payer !

Décidément, l’ergonomie et le design des pages de paiement n’a pas beaucoup évoluée en 10 ans. Quand on sait à quel point cette étape est cruciale pour l’e-commerce, c’est assez incroyable de voir l’immobilisme des banques sur ce point.

J’ai voulu passer une commande récemment, et par mégarde, j’ai annulé mon paiement car le bouton de validation qui d’ordinaire est TOUJOURS LE BOUTON DE DROITE est en fait le bouton d’annulation ! Ma souris est instinctivement partie du mauvais côté, et comme les boutons sont très (trop) proches, j’ai cliqué sur le mauvais… ou comment perdre une commande pour une grossière erreur d’ergonomie !
Cet e-commerçant peut « remercier » le Crédit Mutuel.

paiement-credit-mutuel

 

Google prévient vos visiteurs à votre place.

Google est très réactif pour répercuter dans ses résultats les modifications de votre site, les erreurs aussi… Le site Oxybul étant temporairement inaccessible, Google s’est chargé de prévenir les visiteurs pour leur éviter un clic inutile. Oups !

SEO-non-trouve

 

 

Chez JouéClub, on joue aussi avec la loi.

La LEN et son principe d’email optin est une notion inconnue au Service Marketing de Jouéclub. Pour rappel, l’optin passif (à la question « voulez-vous recevoir des sollicitations extérieures », une case est déjà cochée, ou un menu déroulant propose par défaut la réponse Oui) n’est pas autorisé en France.

Quand on crée un compte sur leur site, l’abonnement à la newsletter et aux emails des partenaires sont pré-cochés. Un comportement de futur spammeur ?

PS : Heureusement, la création du compte client est gratuite (ils sont Grand Seigneur chez JouéClub), faut pas trop en demander non plus… ;-)

joueclub-compte-client

Toujours bien vérifier ses visuels produits.

Décidément, La Redoute s’est faite une belle réputation sur les buzz produits. Après le coup du nudiste en fond d’une photo il y a 1 an, l’orthographe des inscriptions sur les t-shirts laisse aussi à désirer. « Holidays » donc…

laredoute-faute-anglais

 

Information contradictoire.

La clarté des informations sur une fiche produit est essentielle. Si une information est sujette à une mauvaise interprétation et induit le doute chez le visiteur, il y a des chances qu’il ne prenne pas le risque d’aller plus loin et de se tromper.

Chez Orange, même les produits indisponibles sont livrés en 3 jours !
Attention à ce que des informations contradictoires ne figurent pas côte à côte. Idéalement, il ne faut en afficher qu’une. Si le produit n’est plus disponible, indiquer un délai d’approvisionnement avec une alerte email pour prévenir le visiteur permet de donner une chance de récupérer quelques ventes si le client est patient.

orange-stok

 

Si vous avez aussi des anecdotes à partager, n’hésitez pas à nous les transmettre pour figurer dans le prochain bêtisier, par email (contact@skeelbox.com), ou via Twitter (http://twitter.com/skeelbox). Merci !

Vous avez trouvé cet article intéressant? Partagez le!
10 commentaires
  1. Florent

    Pas mal, mais le dernier ne semble pas être une erreur. C’est plutôt un effet raté en terme d’ergonomie non ? (ce qui est en noir est valable – indisponible – , si c’est estompé – livraison gratuite / 3 jours – c’est que cela ne s’applique pas).

  2. francois

    Le fail d’écriture avec La redoute, on le voit de partout sur leur site. Les fournisseurs chinois ne doivent pas trop relire lorsqu’ils mettent « en prod ».

  3. cobolian

    Pour le formulaire du Crédit Mutuel, la disposition des boutons vient tout simplement des formulaires desktop, ou le bouton OK est toujours a gauche ;)

    • Ludovic Passamonti

      Possible, mais dans ce cas, c’est vraiment inutile. Le trafic derrière ce genre de requête est mal qualifié au possible, taux de rebond de 99,99% assuré.

    • Benoit

      Je n’aurai pas appelé ca un LOL, surtout que la « faille » est plutôt une mauvaise configuration qu’un défaut généralisé.

  4. MelleElle

    Je suis d’accord avec Florent concernant le dernier cas. C’est un peu chercher la petite bête. La transparence indique bien que la « livraison sous 3J » ou « la livraison gratuite » ne s’appliquent pas ici car le produit est indisponible. « Indisponible » bien stipulé en gras :)

    • Benoit

      Améliorer son taux de conversion c’est exactement chercher la petite bête MelleElle ;)
      C’est en supprimant des erreurs de compréhension toute simple comme celle du site d’Orange qu’on peut booster ses conversions.
      Il n’y a aucune raison de laisser des délai de livraisons estimatifs bien visible sur un produit hors stock…

Répondre