Google Analytics : comment gérer les différences de transactions avec votre back office

Sur le web, un grand nombre de e-commerçants utilisent Google Analytics pour suivre leur trafic et le comportement des internautes. On estime en effet que la part de marché de Google analytics se situe entre 50 et 85 % pour les sites e-commerce.

ca-ecommerce-analyticsL’intégration  » de base » de Google Analytics se résume à insérer le code de suivi sur l’ensemble des pages du site, souvent dans le header ou dans le footer du site et faire un peu de configuration dans l’administration de Google Analytics. Pour la partie suivi e-commerce analytics par contre il est nécessaire d’utiliser un peu de code supplémentaire. Dans les solutions e-commerce de type Magento ou Prestashop ce code est souvent intégré via un plugin qui va gérer cette partie sans trop de supervision.

Hors de nombreux e-commerçants détectent des différences, souvent très importantes, entre les chiffres Google Analytics et leur back office Prestashop ou Magento. Ces différences peuvent aller du simple au triple selon les cas. Contrairement aux idées reçues ce n’est pas normal d’avoir de telles différences et obtenir les mêmes chiffres (ou presque) dans votre back office et sur Google Analytics et tout à fait possible.

Bien évidement chaque cas et souvent un peu spécifique mais voici quelques points qui peuvent vous aider à résoudre une partie du problème.

 

Pas de retour automatique après le paiement

Back-office-prestashopUn des grands classique des erreurs de montant de commande vient du non retour à la boutique après une commande. Le tag qui enregistre les commandes dans analytics est en effet souvent situé sur la page de confirmation de commande (confirmation-commande.html par exemple).

Si l’utilisateur ne revient pas sur cette page Google Analytics ne va pas enregistrer la commande alors qu’elle sera bien comptée dans le back office.

En activant le retour immédiat à la boutique après le paiement, disponible gratuitement chez tous les bons prestataires de paiement, vous n’aurez plus ce problème. Si cela n’est pas possible chez votre service de paiement alors changez en…

 

Pas de prise en compte des chèques et des virements

Parfois, la prise en compte des chèques dans Google Analytics est désactivée pour éviter d’enregistrer des commandes qui ne seront jamais payées, c’est la même chose pour les virements. Si vous voulez avoir un CA Google Analytics au plus prés de votre votre CA Back office il va falloir prendre en compte ses deux modes de paiement et déclencher le tag à chaque commande.

Chèque bancaireLa vraie question c’est : « comment annuler les commandes chèques et virement qui n’arriveront jamais » , cette question mériterait un tutoriel à elle seule mais la réponse est donnée par Google ici . Pour faire simple il « suffit » de générer une commande négative lorsque vous allez cliquer sur le bouton « annuler la commande » dans votre back office et ,hop, la commande disparaîtra de Google Analytics.

Attention à bien coder cette partie car si vous supprimez les mauvaises commandes, vous risquez de fausser vos données webanalytics. Vous pouvez vous aider de notre article dédié au sujet : comment faire remonter 100 % de vos commandes ?

Vos concurrents convertissent plus que vous ! Contactez nous pour booster votre conversion

Un mauvais code de tracking Ecommerce

Ecommerce Tracking   Web Tracking  analytics.js    Google Analytics — Google DevelopersCertes on parle d’une vérification indispensable en théorie mais si vos commandes ne remontent pas c’est peut être tout simplement que le code de tracking n’est pas appelé ou pas appelé correctement.

Vous devez donc vérifier si un des code de tracking suivant est présent sur la page de confirmation de commandes:

  • _gaq.push([‘_trackTrans’]);
  • ga(‘ecommerce:send’);
  • ga(‘ec:setAction’, ‘purchase’,{})

Un seul de ces trois code doit être présent sur votre page, en fonction de votre utilisation de Google Analytics : Clasique, Universal ou Enhanced. En plus de ce code il faut bien sûr les informations de commande et de produits mais nous allons créer 3 tutoriels spécifiques détaillant la procédure. Si vous souhaitez par contre migrer à Universal Analytics suivez ce tutoriel.

Un mode E-commerce non activé dans l’interface

Le E-commerce n’est pas activé par défaut dans Google Analytics, il faut pour cela aller dans l’interface d’administration, accessible avec les droits de modification, voir ci dessous :

Google Analytics

Il suffit ensuite de se rendre dans : « Admin » / « Vue » / « Paramètres de commerce électronique » et d’activer le commerce électronique

Google Analytics Ecommerce

Attention, n’activez pas les paramètres de commerce électronique amélioré si vous n’avez pas le bon code de tracking, à savoir « ga(‘ec:setAction’, ‘purchase’,{}) », sur votre page de confirmation de commande. Sinon vous n’aurez aucune statistique de vente. Profitez en pour définir un objectif « commande et tracker votre tunnel de conversion.

Cette étape peut paraître un peu bête mais elle est pourtant régulièrement oubliée lors de la création de vues secondaire (préproduction, développement, vue dédiée au SEO etc… ) .

Conclusion

Cette liste regroupe les erreurs les plus fréquentes que nous observons chez les e-marchands, si vous en connaissez d’autres n’hésitez pas à les partager dans les commentaires. Nous observons souvent des différences importantes dans le CA Analytics des prospects et leur CA réel en back office et il n’y a aucune raison que ces différences persistent !

Tracker correctement son CA est essentiel pour savoir quels sont les investissements les plus rentables et ceux qui sont à optimiser.

Si tout fonctionne parfaitement sur votre Analytics c’est une bonne nouvelle, profitez en pour configurer quelques alertes google analytics pour ne pas être pris au dépourvu si cela venait à changer 😉

 

Like it ? Share it !
Benoit Gaillat - Directeur Associé
Author

Diplômé de l’HETIC et spécialisé dans l’e-commerce depuis 2004. Après avoir été Responsable VAD pour le Palais des Thés, Benoit à co-fondé Skeelbox. Il est spécialisé sur le développement du chiffre d’affaires des sites e-commerce, la conversion, et dans l’étude des webanalytics. Il est certifié Google Analytics. Il rédige depuis 2009 le blog info-ecommerce.fr, primé en 2011 par la FEVAD comme le meilleur blog e-commerce, et intervient régulièrement comme conférencier/formateur sur l’acquisition de trafic et la conversion.

Plus d'articles de cet auteur
Stay in touch :
  1. dabo regis dit :

    Article très intéressant, notamment sur la gestion des chèques, merci ! 🙂

  2. Merci Régis ! La gestion des chèques et d’Analytics à toujours été un peu problématique. Bon aujourd’hui ça s’arrange avec Google universal Enhanced E-commerce mais on en parlera dans un prochain article.

  3. Prestarocket dit :

    Bonjour,

    Avec l’API de Google Analytics, il est possible de synchroniser les ajouts/suppressions/modifications de vos commandes de votre boutique vers Google Analytics.
    Nous avons un module livré avec notre thème Prestashop pour utiliser Google Tag Manager sur les boutiques. Une prochaine version intègrera une fonctionnalité de synchronisation de prestashop vers Google Analytics.

  4. C’est une bonne idée ça Pretarocket mais ça ne marche qu’avec enhanced Ecommerce non ?
    Sinon comment tu récupère les informations de source de trafic dans ta commande que tu envois depuis l’API ?

  5. Prestarocket dit :

    Il me semble que ça marche avec Universal Analytics.
    Pour la source de trafic, je n’ai pas encore réfléchi à la solution. Si vous avez des suggestions, je suis preneur. On peut imaginer une source spécifique pour l’envoi des nouvelles commandes. On peut également faire des rapprochements avec le user-id du client.

    ps : je n’avais pas vu ta réponse, peut être ajouter une fonctionnalité du type « être notifié des prochains commentaires »

  6. Prestarocket dit :

    Bonjour,

    Nous avons développé un module pour un client permettant le suivi des transactions offline : les transactions, annulations de commande sont envoyées côté serveur lorsque le statut d’une commande passe à un certain état qu’il est possible de paramétré (ex : préparation en cours). Le parcours du client est gardé : on retrouve bien la source de la transaction lorsqu’on envoie les infos à Google côté serveur. Nous sortirons bientôt une version qui sera disponible sur addons et sur notre boutique. Les chiffrent côté Prestashop et côté Google Anaytics sont quasi identiques (environ 1% de diff.)
    ++
    @Prestarocket

  7. Jonathan dit :

    Bonjour,
    merci pour cet article. Pour ma part, j’ai un problème un peu différent car le nombre de transactions enregistrées par GA est supérieur au nombre de transaction dans ma boutique. Savez-vous d’où cela peut venir ?
    Merci et à bientôt
    Jonathan

  8. @Jonathan : le script qui est déclenché plusieurs fois par les utilisateurs ? (quand ils rechargent la page par exemple)

Laisser une réponse